tAnt Pis ...

3 Mai 2010, 10:01am

Publié par Delphcôtécuisine

... car même si le soleil a décidé de rester caché et que la chaleur s'en est allée, on apprécie quand même ces petits plats légers aux doux parfums et saveurs de saison.

 

Pour aujourd'hui c'est donc une tarte fine aux asperges vertes à déguster en entrée ou en plat principal pour un déjeuner ou dîner leger.

 

Image hébergée par servimg.com

 

* pour 4 personnes *

 

1 pâte feuilletée

500g d'asperges vertes

200g de fromage blanc

40g de parmesan râpé

1 gousse d'ail

4 cuillères à soupe de basilic ciselé (frais ou surgelé)

3 ou 4 petites tomates (cocktail pour moi)

1 cuillère à soupe de moutarde à l'ancienne

1 échalote

huile d'olive

sel-poivre

 

Préparer les asperges en leur coupant la queue puis les peler légèrement en préservant leur tête et réserver.

 

Dans une sauteuse faire revenir, dans un filet d'huile d'olive, l'échalote finement émincée puis ajouter les asperges.

Faire cuire 5 min puis hors du feu incorporer l'ail écrasé puis mélanger délicatement.

Saler et poivrer.

 

Dans un petit saladier, mélanger le fromage blanc à la moutarde puis ajouter le parmesan et le basilic.

 

Sur une plaque à pâtisserie, recouverte de papier sulfurisée, étaler la pâte (sans piquer le fond au préalable) puis rouler les bords de manière à former une fine bordure.

 

Tartiner ensuite le fond avec la préparation au fromage blanc.

 

Disposer les asperges en les serrant le plus possible puis parsemer de rondelles de tomates.

 

Enfourner dans un four préchauffé à 210° (th 7) pendant 25 min ou jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.

 

Servir aussitôt parsemée de copeaux de parmesan et accompagnée d'une salade verte.

 

Image hébergée par servimg.com 

 

**********

 

Je vous souhaite une bien agréable journée.

Merci pour vos doux mots et gentilles visites.

 

BIzzz gourmandes et à très vite.

 

 

Image hébergée par servimg.com 

 

"Le plaisir de la table est de tous les âges, de toutes les conditions, de tous les pays et de tous les jours."

Anthelme Brillat-Savarin