Egayons...

3 Avril 2014, 08:39am

Publié par Delphcôtécuisine

cette journée qui s'annonce déjà bien morose ! Pluie, grisaille et fraîcheur sont de retour ce matin par ici !

Quel contraste avec ce début de semaine, où par moment on se croyait déjà en plein été tant la chaleur nous a obligé à tomber veste et gilet ! 

Ce fut le cas mardi, où en début d'après-midi, panier au bras, je suis aller rendre visite à mon petit maraîcher juste à côté de chez moi. Et là, quel bonheur que d'apercevoir trôner, au milieu des derniers frêles et pâles légumes d’hiver, les premières asperges de l'année ! Mon dévolu s'est alors jeté sur celles légèrement violacées. Ces dernières, déclassées pour cause de pointe colorée, n'en sont pas moins savoureuses et délicates que les blanches nacrées qui font la renommée du pays landais...

 

Image hébergée par servimg.com

Et, le soir au dîner, nous avons pu apprécier ces asperges "violettes" légèrement poêlées et accompagnées de kasha (du sarrasin grillé) aux fleurs de ciboulette.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

 

Faire cuire le kasha pendant 10 minutes dans de l'eau bouillante salée. L'égoutter puis réserver.

 

Couper et jeter le pied des asperges. Les peler ensuite à l’aide d’un couteau économe, les couper en petits morceaux de 2 cm environ puis les rincer. 

Dans une casserole d’eau frémissante salée, les faire ensuite blanchir durant 1 à 2 minutes (cela dépendra bien évidemment du calibre des asperges, pour les plus grosses compter jusqu'à 5 minutes), les égoutter et réserver.

 

Nettoyer et émincer les oignons puis les faire revenir quelques minutes dans une poêle avec l’huile d’olive. Ajouter ensuite les asperges, saler, poivrer et laisser cuire pendant 2 à 3 minutes avant d'ajouter le kasha. Assaisonner de nouveau si nécessaire, bien mélanger et retirer du feu. 

 

Couper les boutons de fleurs ciboulette en deux ou laisser les fleurs entières, les ajouter à la préparation, mélanger puis servir aussitôt.

 

Image hébergée par servimg.com

 

Je vous souhaite une belle et douce journée. Je vous remercie également pour vos visites et délicieux petits mots.

Bises gourmandes et à bientôt.

 

Image hébergée par servimg.com

Voir les commentaires

5 ans déjà !

28 Mars 2014, 09:58am

Publié par Delphcôtécuisine

Que de chemin parcouru depuis le tout premier billet ! Que de rencontres fabuleuses faites grâce à lui ! Jamais, ô grand jamais, je n'aurai imaginé un seul instant où il me mènerai aujourd'hui...

Si ce blog souffle ses 5 printemps ce mois-ci, c'est aussi et surtout grâce à vous et votre fidélité. Et, c'est toujours avec un bonheur inégalé, même si pas toujours régulier, que j'aime venir partager avec vous "le plaisir des mets" ! 

Alors, pour fêter cela comme il se doit, j'ai souhaité pour l'occasion vous offir ces petites tartelettes meringuées à la crème d'orange sanguine.

Image hébergée par servimg.com

Encore présentes sur les étals pour quelques temps, mais plus pour très longtemps, les oranges sanguines sont mes fruits du moment. D'un bel orangé foncé et avec leur jus agréablement sucré, elles ont tout pour plaire comme dans cette recette où elles entrent dans la préparation d'une crème onctueuse et extrêment gouteuse. 

Mais, bien que cette crème soit ultra gourmande car agrémentée de beurre et de jaune d'oeuf car ce n'est ni plus ni moins qu'un orange curd, ces tarletettes n'en sont pas moins légères et saines... Avec leur pâte naturellement sablée à la farine d'orge mondée (pour en connaitre davantage sur cette dernière je vous invite à lire le "petit" billet de ma chère Marie) et leur meringue légèrement sucrée !

 

Image hébergée par servimg.com

 

Image hébergée par servimg.com

Dans un saladier, mélanger la farine avec le sucre. Verser l’huile d’olive, sabler du bout des doigts puis ajouter l’eau et amalgamer le tout à la main.

Au début, la pâte semble très collante mais au fur et mesure que vous la travaillez avec les mains, la farine absorbe l’eau et la pâte devient de plus en plus souple et homogène. Former une boule, couvrir et laisser reposer à température ambiante le temps de préparer la crème d'orange.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Prélever le zeste d'une orange et presser les oranges pour en extraire un maximum de jus puis mettre le tout (jus + zeste) dans une casserole.

Mettre sur feu doux et porter à frémissement.

Dans un autre saladier, casser les œufs et séparer les jaunes des blancs (pour ce dernier ne garder qu'un seul et le réserver) puis fouetter les jaunes en omelette.

Les incorporer ensuite au jus d'orange et faire cuire tout en remuant à feu très doux sans laisser bouillir, jusqu’à obtention d’une crème assez épaisse. 

Retirer du feu, ajouter le sirop d'agave et le beurre coupé en petits morceaux puis bien remuer, si possible avec un fouet, jusqu'à obtenir une crème bien onctueuse et homogène.

Laisser refroidir.

 

Image hébergée par servimg.com

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Sur un plan de travail fariné, abaisser finement la pâte au rouleau à pâtisserie puis à l'aide d'un emporte pièce ou d'un simple verre retourné, découper des disques de pâte.

En garnir le fond des moules à tartelettes, ou pour des minis (comme sur la photo) les déposer dans des moules à muffins. Foncer la pâte pour bien faire adhérer les bords, piquer le fond avec une fourchette (cela évitera à la pâte de gonfler lors de la cuisson à blanc) et enfourner pour 15 minutes.

Pendant ce temps, monter le blanc d'oeuf en neige avec le sucre et fouetter jusqu'à obtenir une belle meringue.

Une fois les fonds de tartelettes précuits, les sortir du four puis les garnir avec la crème d'orange et les napper de meringue.

Enfourner à nouveau pour plus ou moins 5 minutes jusqu'à ce que la meringue soit bien dorée.

A la sortie du four laisser refroidir sur une grille puis savourer !

 

Image hébergée par servimg.com

Je vous souhaite à tous une bien agréable journée et belle fin de semaine. Merci encore et encore pour votre fidélité et vos adorables petits mots.

Bises gourmandes et à bientôt.

 

Image hébergée par servimg.com

Voir les commentaires

Nouvel ouvrage...

17 Mars 2014, 11:39am

Publié par Delphcôtécuisine

Et, ce n'est pas sans une certaine petite fierté que je viens vous annoncer, aujourd'hui, la sortie de mon tout dernier livre, mais en réalité le tout premier en solo pour les textes et photos, paru aux éditions Sud-Ouest.

Image hébergée par servimg.com

Manger bio et local dans le Sud-Ouest est un ouvrage qui me ressemble, non que pour les précédents ce ne soit le cas, mais dans celui-là, j'y ai mis "beaucoup" de moi... J'y dévoile, sans langue de bois, mes convictions et mon attachement à ma région d'adoption.

Pendant presqu'un an, je suis allée à la rencontre de ces agriculteurs, fermiers, éléveurs et producteurs locaux passionnés par leur métier et au service du "bio-manger". Grâce à leur volonté, pour ne pas dire courage, de pérenniser des siècles de production paysanne et de tradition, j'ai pu (re)découvrir que cette région est un véritable terroir de produits d'exception. Et, que d'un bout à l'autre, le Sud-Ouest nous livre bien des trésors qui vraudraient bien leur pesant d'or !

Au delà du canard et du foie gras, il y a ces élévages de races locales et rustiques, ces poissons pêchés à la ligne, ces fromages de montagne ou de vallée, ces fruits et légumes parfois oubliés...

Image hébergée par servimg.com

Ce livre, c'est alors un peu ma façon à moi de rendre hommage à ces hommes et femmes soucieux de préserver ces terres qui nous nourrissent. De les remercier de nous offrir la possibilté de manger des fruits, légumes, viandes ou céréales... exempts de produits chimiques, d'OGM ou d'antibiotiques ! 

Car, qu'y a-t-il de plus délicieux que de croquer à pleines dents dans des fraises de plein champs gorgées de soleil et mûres à point ? Quel plaisir égale un fromage au bon goût de lait fermier ?

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

A travers les recettes de ce livre, je vous invite donc à (re)découvrir ces produits du Sud-Ouest, tout du moins une partie car il aurait été impossible de tous les présenter dans un ouvrage, qui méritent vraiment d'être mieux connus, protégés et défendus...

Image hébergée par servimg.com

Souris d'agneau de l'Estuaire et petits légumes confits

 

Image hébergée par servimg.com

Crostini au jambon du Kintoa et pesto

 

Image hébergée par servimg.com

Petit épeautre safrané aux filets de volaille fermière

 

Image hébergée par servimg.com

Gambas du Médoc snackées au beurre de verveine

 

Image hébergée par servimg.com

Truite des Pyrénées en papillote de feuilles de vigne

 

Image hébergée par servimg.com

Coquillages persillés et spaghettis complets au citron et tomates séchées

 

Image hébergée par servimg.com

Salade de pommes de terre d'Eysines aux asperges, fèves et petits pois frais

 

Image hébergée par servimg.com

Garbure d'automne aux haricots maïs

 

Image hébergée par servimg.com

Tapas de polenta de maïs grand roux et compotée de poivrons cornus

 

Image hébergée par servimg.com

Cabrit du pays miéllé aux figues

 

Image hébergée par servimg.com

Roulé aux fraises et mousse de greuil citronnée

 

Image hébergée par servimg.com

Panna cotta vanillée au lait de brebis et coulis de kiwis

 

Image hébergée par servimg.com

Muffins à la confiture de cerises noires

 

Et, même si vous n'êtes pas de cette région, ne pas hésiter malgré tout à vous laisser tenter ! Je suis certaine que du côté de chez vous, s'y trouvent aussi de bien précieux trésors...

 

Manger bio et local dans le Sud-Ouest aux Editions Sud-Ouest

disponible en ligne

Librairie Mollat

La Fnac

Amazon

Decitre

... et chez bien d'autres

mais aussi sur commande chez votre libraire.

 

Avant de terminer ce billet, je souhaite remercier de tout coeur toute l'équipe des Editions Sud-Ouest pour leur confiance, leur gentillesse et leur écoute et tout particulièrement ma très chère Catherine D, à qui cet ouvrage est dédié.

 

Je vous remercie aussi mes chers lecteurs, qui sans le savoir avez participé indirectement à cet ouvrage, par votre fidélité et vos petits mots qui chaque jour m'encourage davantage.

 

Pleins de bises à vous toutes et tous.

A très vite...

 

Image hébergée par servimg.com

Voir les commentaires

Un goûter

4 Mars 2014, 11:35am

Publié par Delphcôtécuisine

d'inspiration britannique aujourd'hui à la maison... Et, point de beignets comme il se devrait par tradition !

Comme, je vous en ai proposé quasiment tous les ans, cette année j'ai décidé qu'il en serait autrement. Toutefois, si vous voulez des beignets sains, légers et très gourmands, je vous laisse le soin de flâner sur ce blog à la recherche de la recette qui pourrait vous combler comme peut-être ceux à la noisette et chocolat ou ces petites merveilles à l'épeautre et cannelle... A moins que, comme moi, vous les aimez salés et que c'est ceux au chou-fleur que vous préférez !

 

Mais, pour nous aujourd'hui point de beignets donc mais ce sera des scones bien moelleux, parfumés à la noix de coco et fruité aux kiwis...

 

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

 

Dans un saladier, mélanger les farines avec la poudre à lever, le bicarbonate et le sucre. Ajouter l'huile de coco (elle ne doit être ni liquide ni trop figée. Sa texture doit être proche d'un beurre pommade) puis amalgamer du bout des doigts ou avec une cuillère en bois afin de sabler la préparation.

 

Creuser un puits, verser la crème et le lait d'avoine puis mélanger jusqu'à obtenir une pâte souple et homogène. Mettre en boule et laisser reposer 15 minutes environ à température ambiante ou au frais si la pâte vous semble collante.

 

Préchauffer le four à 210°C (th 7).

Peler puis couper les kiwis en petits morceaux.

 

Image hébergée par servimg.com

 

Sur un plan de travail légèrement fariné ou directement sur une feuille de papier cuisson, abaisser ensuite la pâte en un disque de 20 cm de diamètre et de 1/2 à 1 cm d'épaisseur environ (cette étape peut se faire à la main ou à l'aide d'un rouleau).

Sur une moitié, saupoudrer d'un peu de sucre, répartir les morceaux de kiwis puis replier l'autre moitié de pâte de manière à former un chausson (il n'est pas nécessaire de chercher à souder les bords avec de l'eau, une simple pression des doigts suffira à coller les bords entre eux).

Disposer sur une plaque à patisserie puis, à l'aide d'un pinceau, badigonner le dessus avec les cuillères de sucre et de lait restantes.

Couper en quatre parts sans les séparer puis enfourner pour 20 minutes de cuisson.

 

Image hébergée par servimg.com

 

A la sortie du four, laisser reposer quelques minutes sur la plaque puis mettre à refroidir sur une grille.

 

Au moment de servir, séparer les parts et les accompagner éventuellement d'une cuillère de yaourt (à la vanille ou au citron) légèrement fouetté et d'une bonne tasse de thé...

 

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

 

Et, avant de vous quitter, voici quelques clichés de Londres, pris lors de notre escapade hivernale... (et comme vous le constaterez, à Londres il fait beau, très beau même ! )

 

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

 

Je vous souhaite une belle et douce journée et vous remercie également pour votre fidélité.

Bises gourmandes et à bientôt...

 

Image hébergée par servimg.com

Voir les commentaires

Des pommes...

11 Février 2014, 15:30pm

Publié par Delphcôtécuisine

au four justes rôties cachant un coeur de gelée de fruits rouges maison... Voilà ce que j'ai trouvé pour oublier le temps maussade qui sévit au dehors.

Les semaines passent et se ressemblent, les vastes champs inondés s'assèchent bien difficilement mais les routes devienneent plus accessibles et les enfants, bien que pas très contents, retournent à l'école ! Alors, pour les réconforter, quand le soir, ils rentrent fatigués de leur journée, j'aime leur proposer un délicieux petit goûter... Fondantes et gourmandes à souhait, les pommes ainsi préparées ont toujours un vif succès au point qu'il m'arrive d'en faire au moins une voire deux fournées hebdomadaires.

 

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Rincer et sécher les pommes. Couper le haut de manière à en faire un chapeau puis évider le milieu en retirant uniquement les pépins, en veillant autant que possible à ne pas faire un trou au fond de la pomme. Déposer ensuite une à deux cuillères à café de gelée, refermer avec les chapeaux puis disposer les pommes dans un plat allant au four.

Ce serait vraiment dommage de ne pas mettre de gelée car, à la cuisson, en fondant elle se transforme en un délicieux coulis. Mais, ne soyez pas désespéré si vous n'en avez pas sous la main ; une bonne confiture de fruits rouges voire de figues sera parfaite aussi.

 

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

 

Les arroser d'un filet de sirop d'agave, ajouter la noisette de beurre dans le fond du plat ainsi qu'un peu d'eau (une à deux c. à soupe environ).

Enfourner à 180°C (four non préchauffé) pour 35 minutes environ. Au terme de la cuisson, laisser refroidir ou juste tiédir dans le four.

 

Image hébergée par servimg.com

 

Je vous souhaite une agréable fin de journée et vous remercie aussi pour votre fidélité.

Bises gourmandes et à bientôt.

 

Image hébergée par servimg.com

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>